Berlinde de Bruyckere

Berlinde de Bruyckere est l’artiste flamande qui a investi le pavillon belge de la Biennale cette année.

Image

Elle a créé pour l’occasion un Crippelwood, en cire, bois et tissu. Ces branches tortueuses évoquent un arbre malade, mais vivant. Un peu anthropomorphique, il fait penser à un vieillard couché, un être malade dont on aurait pansé les plaies. Délicate, sensible mais tragique, cette oeuvre prenait parfaitement place dans ce superbe pavillon, dont la verrière était couverte d’un drap noir dévoré, laissant filtrer la lumière ainsi adoucie.

Image

Publicités

2 réflexions au sujet de « Berlinde de Bruyckere »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s