Curate moi une expo.

Jeudi, j’étais au Palais de Tokyo pour le vernissage des Nouvelles Vagues, 21 expositions pensées par de jeunes commissaires d’exposition d’horizons différents. Impossible de tout voir en une seule fois, d’autant plus que cet événement a aussi lieu hors les murs, dans plusieurs galeries de Paris, mais l’impression globale est celle d’un foisonnement incroyable, d’une créativité inspirante.

Certaines choses ont particulièrement retenu mon attention. The Black Moon, de la commissaire d’expo suédoise Sinziana Ravini narrait une histoire amoureuse.

Image

Le Club sous l’eau remettait Jean Painlevé au goût du jour !

Quant à l’arbre d’Henrique Oliveira, il évoque en moi Blondine et Rosette, un conte de la Comtesse de ségur que je connaissais par coeur et dans lequel une forêt de ronces encerclait la pauvre Blondine sans qu’elle put rien y faire. Un univers à la fois féérique et inquiètant. D’ailleurs j’ai dernièrement lu les Infortunes de la vertu du marquis de Sade et ça m’a étrangement rappelé mon livre fétiche d’enfance, mais dans une version obscène et sadique.

Image

Image

Cette expo fleuve qui met les commissaires d’expo sur le devant de la scène mérite que j’y retourne plusieurs fois cet été ! Qui m’accompagne ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Curate moi une expo. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s