Vaudou

Image

I. Comas, Radiographie d’un jeune couple un jour d’été, 2012, huile sur toile, 303 x 220 cm

Les œuvres d’Ivan Comas ont des vertus shamaniques. Qu’il s’agisse de ses grandes toiles narratives mettant en scène des personnages issus d’une lignée qui apparaît en filigrane, gravée sur la voûte céleste ou planant tels des spectres au dessus des mortels, ou de ses installations, une méta-généalogie s’installe. De même, dans ses photographies, dont il réalise des tirages d’une grande beauté, retranché dans son laboratoire, comme dans une caverne, attendant patiemment que cette irréalité qu’il a capturée apparaisse, on ressent ce qui l’obsède : la force presque magique des générations passées qui pèse sur chacun de nous et nous prive de notre identité.

Image

Ivan Comas, Sans titre, 2012, huile sur toile, 97 x 130 cm

Les corps torturés se dressant comme des totems et les visages déformés et grimaçants expriment cette incapacité à être soi dans un cosmos qui nous dépasse et la violence de la rencontre avec l’autre. De plus en plus monstrueux, défigurés, ces êtres tendent à ressembler aux sculptures du jeune artiste argentin qu’il connecte par un système de vaisseaux au liquide vital qu’est la peinture.

Ces œuvres ont la fureur de Basquiat, la magie de Tapiès et le rapport au signe de Cy Twombly. C’est d’ailleurs vers plus de graffiti qu’il se dirige, défigurant toujours plus ses personnages, jusqu’à faire disparaître la figure.

Image

Ivan Comas, Moloch en feu, 2012, huile sur toile, 116 x 81 cm

En quelques années, le travail d’Ivan Comas a déjà trouvé en lui-même la ressource suffisante pour se diversifier et se régénérer sans perdre sa magie. Une pythie dirait que c’est un bon présage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s