Oh, Mike…

L’expo de la semaine, c’est clairement Mike Kelley au Centre George Pompidou.

Image Mike Kelley, Blue Plaid Cap, 1997

Ca dégouline de formes, de couleurs. C’est d’une richesse et d’une diversité absolues. On a envie de toucher, de sentir, de palper. Ca se veut anti-conceptuel, et ça nous provoque en effet mille sensations (dégoût, intérêt sadique ou voyeuriste, émerveillement). Et pourtant ce n’est pas dénué de sens et de réflexions. Beaubourg nous offre une plongée dans l’oeuvre protéiforme de cet artiste américain qui, décidément est mort trop tôt et reconstitue même son exposition de 1997 à la Documenta X de Kassel.

Image

C’est une exposition à écouter (le génie était fan de pop music) et à voir.

Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s