Maria Kriara

J’ai découvert son travail à la foire du dessin parisienne qui s’appelle « Drawing Now ». C’était pas compliqué, on ne voyait qu’elle. Enfin, ses dessins, parce que je n’ai pas eu la chance de rencontrer cette artiste grecque. D’avoir discuté avec sa galeriste, de la Tint Gallery implantée à Thessalonique, je sais qu’elle a 28 ans, vient de Herakleon et a établi pour la réalisation de ses dessins un protocole à mi-chemin entre l’exploration scientifique et la méditation. Cela produit des œuvres d’une précision extrême, au tracé net sûr mais pourtant flouté, et emplies d’une certaine quiétude. J’aime la façon dont elle assemble ses dessins en triptyque ou diptyque, créant ainsi des narrations entre des images d’inspirations pourtant diverses (une encyclopédie, une illustration de livre de science ou une carte postale).

Image

Maria Kriara, Sans titre, 2013, crayon sur papier, 60 x 120 cm

 Alors que nous sommes abreuvés d’images et de mots, qu’à la suite de Mallarmé on peut déplorer « l’universel reportage » dans lequel on est plongés de force par un environnement publicitaire et médiatique omniprésent et exponentiel – à ce sujet vous pouvez lire le pamphlet édifiant quoique très peu nuancé d’Annie Le Brun Du trop de réalité, ces délicats dessins nous proposent de prendre le temps. Ils nous rappellent le soin qu’a pris l’artiste pour les réaliser, sans tomber dans une banale prouesse technique, ils nous invitent à la poésie, à prendre une respiration et à penser de nouveaux liens entre les images qui nous entourent.

Image

Maria Kriara, Sans titre, 2013, crayon sur papier, 60 x 120 cm

Et puis, je suis toujours attentive aux nouvelles formes d’art figuratif. Après l’abstraction, après l’art conceptuel, qu’est ce que cela peut bien vouloir dire d’encore représenter quelque chose ? Qu’est ce que le dessin figuratif peut nous apporter ? Un peu de douceur, un instant contemplatif, de la délicatesse, et le soucis du travail bien fait. C’est déjà pas mal.

Et vous, vous avez eu votre dose de douceur quotidienne ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Maria Kriara »

  1. Bravo Jeanne pour ce très beau blog….
    je découvre des artistes et des œuvres et cela donne envie de de et de……. amicalement , JYS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s